Nutrition sportive

Depuis 15 ans, Hylobates est à l’avant-garde du soutien réglementaire du secteur de la nutrition sportive.

Les personnes de tous âges s’adonnent à des activités physiques, allant des merveilleuses performances extrêmes des athlètes professionnels à l’exercice qui sauve la vie des personnes âgées.

Il a été scientifiquement établi que certains nutriments et certains aliments peuvent contribuer de manière significative au bien-être, à la santé, à la performance, à l’endurance et à la récupération des femmes et des hommes physiquement actifs. Ce sont les produits de nutrition.

Depuis 15 ans, Hylobates est à l’avant-garde du soutien réglementaire au secteur de la nutrition sportive.
Nos services comprennent :
• Conformité de la formule de produits spécifiques à la nutrition sportive
• Conformité des matières premières
• Évaluation de l’étiquette
• Préparation des textes de l’étiquette
• Révision de la publicité
• Aide réglementaire pour les études d’efficacité
• Sélection de la certification appropriée
• Enregistrement/notification dans plusieurs pays

Non! Les substances dopantes ne sont pas autorisées dans les aliments, pour diverses raisons, principalement parce qu’elles ont une action pharmacologique et ne sont pas sûres lorsqu’elles sont utilisées dans les aliments. Par conséquent, les denrées alimentaires contenant des substances dopantes ajoutées ne peuvent légalement être sur le marché de l’UE ou du Royaume-Uni.

Cela dépend de leur classification. Vous devrez peut-être notifier les compléments alimentaires et certains aliments avec des vitamines et des minéraux, uniquement dans certains pays européens (pas en France). Une évaluation est nécessaire. L’absence de notification, lorsqu’elle est obligatoire, peut entraîner des amendes, des saisies de produits et des retraits. De plus, il est souvent demandé par les places de marché en ligne comme Amazon. Les États membres, en particulier la France, ont des critères de classification particuliers, ce qui peut créer des problèmes importants.

Seules les allégations de santé autorisées en vertu du règlement ANS (n° 1924/2006) peuvent être utilisées. Par exemple, la créatine a une allégation de santé autorisée sur les capacités physiques en cas de séries successives d’exercices très intenses de courte durée. Cependant, la conformité et une publicité attrayante ne sont pas le résultat d’un « copier-coller » des normes mais d’une application précise et originale des normes et de la jurisprudence existante.

Il y a de bonnes raisons pour conclure qu’il ne s’agit là que d’une affirmation, qui doit être conforme aux principes des pratiques loyales d’information sur les denrées alimentaires mais non au règlement ANS (règlement (CE) n° 1924/2006). Il convient de noter que certains États membres adoptent une approche plus restrictive, même si cela limite la capacité des consommateurs à utiliser les produits de manière appropriée.

La Cour de justice de l’Union européenne a établi que le CBD ne comportant pas de principe psychoactif en l’état actuel des connaissances scientifiques et ne constitue pas un stupéfiant, au sens de la convention unique sur les stupéfiants de 1961. Cela a ouvert la voie à l’autorisation du CBD pour une utilisation dans les aliments, compris les produits de nutrition sportive. Cependant, aucune autorisation n’a encore été accordée. Au Royaume-Uni, au contraire, le CBD est autorisé, sur la base de mesures transitoires.

Si votre question n’a pas reçu de réponse de celles ci-dessus, n’hésitez pas à nous contacter à hylobates@hylobates.it

Si votre question n’a pas reçu de réponse de celles ci-dessus, n’hésitez pas à nous contacter à hylobates@hylobates.it.